[Le Parisien] Régionales : à Melun, Cosse (EELV) sonne l’alerte à la pollution

Melun, ce lundi. Emmanuelle Cosse, ici avec Pierre Serne, vice-président de la région en charge des Transports et Bénédicte Monville de Cecco, conseillère municipale melunaise, devant la station d’AirParif avenue Thiers. (LP/Sophie Bordier.)

 

« Il y a une alerte à la pollution demain mardi. Nous demandons une circulation alternée. Le problème en Ile-de-France, c’est qu’on tergiverse, on réfléchit… Or, si la pollution s’annonce forte demain, elle le sera encore plus après demain.

Dans ces cas-là, mes enfants ne sortiront pas ! »

A peine arrivée à Melun ce lundi après-midi, la secrétaire nationale d’Europe Ecologie-les Verts, Emmanuelle Cosse, ne mâche pas ses mots. Aux côtés de Bénédicte Monville de Cecco (EELV), élue municipale et tête de liste en Seine-et-Marne, elle se retrouve avenue Thiers, le long de la 2 x 3 voies où circulent 50 000 véhicules par jour, près de la gare fréquentée par des milliers d’usagers par jour.

« Entre bruit et pollution, c’est merveilleux ici », soupire un militant. Justement, la patronne des Verts qui est aussi tête de liste du Rassemblement écologiste et citoyen en Ile-de-France aux élections régionales se retrouve près de la station de mesure d’AirParif. Elle sort son iPhone : « Selon l’appli AirParif, je vois à Melun un indice de particules fines de 50 aujourd’hui et de 70 demain. La région finance AirParif. Mais des conseils départementaux comme celui de Seine-et-Marne et des Hauts-de-Seine lui coupent les vivres. C’est inadmissible de refuser de financer un service public qui nous informe sur notre santé! ». Elle salue l’entreprise PVI de Gretz qui fabrique des moteurs électriques pour les bus, les camions, et rappelle sa proposition d’expérimenter une taxe poids lourds en Ile-de-France…

 

http://www.leparisien.fr/melun-77000/regionales-a-melun-cosse-eelv-sonne-l-alerte-a-la-pollution-12-10-2015-5179423.php

Remonter