Entretien avec Mounir Satouri, Président du groupe Alternative écologiste et sociale au Conseil régional

Les élections présidentielles et législatives de 2017 ont considérablement bouleversé le champ politique national, en particulier à gauche. Comment avez-vous vécu cette période jusqu’à l’été ?

Cette élection est venue bousculer l’ensemble des partis traditionnels, à droite comme à gauche. L’ascension rapide d’Emmanuel Macron et du mouvement construit sur mesure autour de sa personne a été permise notamment par un rejet des partis, en particulier de LR et PS qui jusque-là bénéficiaient du bipartisme et des institutions de la Vème République. La présence de Marine Le Pen et Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle montre que ce temps-là est derrière nous. Le Président Macron a bénéficié de l’effet d’un vote  utile très puissant face à la menace de l’extrême droite et a su utiliser le ras-le-bol de la politique traditionnelle en maniant tous les codes de la communication. Ce qui lui a permis de rassembler des voix issues de la droite et de la gauche, des écologistes également….

La suite ici

Remonter